INITIATION À LA LANGUE GRECQUE

Par Didier Fontaine

LEÇON 4

L'ARTICLE

[Cette leçon aborde la morphologie et l'emploi de l'article défini]

1. Morphologie

L'article est une richesse du grec. Ses multiples emplois allient une finesse et une subtilité qui sont souvent ignorées. Dans le Nouveau Testament, il revient dans un mot sur sept. Sa présence ou son absence font sens. Et tous ses emplois ne sont pas entièrement élucidés ! Le latin, langue plus pragmatique, l'ignore.

Il dérive du pronom démonstratif, dont il conserve la force. Il correspond à notre article défini : le, la, les. L'équivalent exact de notre article indéfini n'existe pas : le grec emploie plutôt un nombre déclinable : ei)=j, mia/, e(/n ou le pronom indéfini tij, tij, ti.

Précisons d'emblée qu'il ne sert pas à définir un sujet, mais plutôt le conceptualiser. De plus, contrairement à notre usage, il peut tout à fait accompagner un nom propre (e)la/lhsen o( I)hsou=j Jn 8:12, tandis qu'on trouve également : a)pekri/qh I)hsou=j Jn 8:19)

Sa morphologie est simple et permet d'apprendre les formes de deux premières déclinaisons. Son genre, ainsi que celui du nom qu'il précède, n'est pas forcément le même qu'en français (ex: h( didaskali/a (fém.) : l'enseignement (mas.) )

1. Déclinaison

Singulier

 
Masculin
Féminin
Neutre
N.
o(
h(
to/
A.
to/n
th/n
to/
G.
tou=
th=j
tou=
D.
tw=|
th=|
tw=|

Pluriel

 
Masculin
Féminin
Neutre
N.
oi(
ai(
ta/
A.
tou/j
ta/j
ta/
G.
tw=n
tw=n
tw=n
D.
toi=j
tai=j
toi=j

Duel (pour les trois genres)

N.A. tw/ les deux - G.D. toi=n, des deux, aux deux

2. Emplois

L'article précède normalement le nom dont il partage le genre et le nombre, mais pas nécessairement : h( tou= Xristou= ei)rh/nh (la paix du Christ), Au)tw=n de_ tw=n o)noma/twn ta_ me_n a)/rrena ta_ de_ qh/lea ta_ de_ metaxu/ (les noms eux-mêmes sont les uns masculins, les autres féminins, les autres encore intermédiaires) - h( kleofw=toj poi/hsij (la poésie de Cléophon) (Aristote, Poétique) - o( tou= desmwthri/ou fu/lac (le gardien de prison) Platon, Criton

2.1 Usage pronominal

L'article n'est pas un pronom mais il peut remplacer un pronom personnel de la 3e personne : o( de_ ei)=pein au)to=ij (mais il leur dit) Jn 4:32 - O( de_ ou)k e)/fh Et lui dit que non (Platon, Phédon)

2.2 Pronom relatif

Ble/ptete a)po_ tw=n grammate/wn tw=n qelo/ntwn e)n stolai=j peripatei=n : Gardez-vous des scribes qui se plaisent à circuler en longues robes (Mc 12:38)

o( mh_ ei)serxo/menoj dia_ th=j qu/raj ei)j th_n au)lh_n tw=n proba/twn : celui qui n'entre pas par la porte dans l'enclos des brebis (Jn 10:1)

2.3 Pronom possessif

ti/ma to_n pate/ra sou kai_ th_n mhte/ra : honore ton père et ta mère (Eph 6:2)

Oi( a)/ndrej, a)gapa=te ta_j gunai=kaj : Maris, aimez vos femmes (Eph 5:25)

2.4 Dépendant d'un substantif

En latin, la désinence suffit pour marquer le cas, faire une distinction. Le grec, lui, ressent la nécessité de l'article pour clarifier le propos:

e)n tw=| mageirei/w| : dans la cuisine (là où le latin se contenterait de culinae)

|P. Chantraine, "Le grec et la structure des langues modernes de l'occident", Travaux du cercle linguistique de Copenhague 11 (1957), pp.20-21.

 

 

MAJ 12/10/04